Il est arrivé hier matin; On l'attendait avec inquiétude tellement sa brebis de mère était grosse avec des mamelles prêtes à exploser ! et puis, hier matin, petit appel plaintif de la prairie, il était enfin là.
Seulement voila, la maman pour qui c'est le premier alors qu'elle a trois ans, n'a pas l'air d'avoir la fibre maternelle malgré tout son lait. Alors après les avoir isolés dans une bergerie, après avoir aidé, rassuré, sermonné, trait, ce matin il a bien fallu se résoudre à donner un biberon. En espérant que nos soins vont remplacer la nature de manière assez satisfaisante pour que  cette peluche coure bientôt dans l'herbe grasse du printemps.

brebie_007